Eyrieux Solidarité vous a proposé sa journée curieuse, citoyenne et festive sur le thème « de la fourche à la fourchette », pour une alimentation plus saine et de meilleure qualité ! C’était samedi 21 septembre 2019 à Gluiras.

Au programme : Atelier d’écriture - Balade botanique - Ateliers de cuisine - Expositions : « Femmes en agriculture », « Un monde sans pesticides » et Regards des enfants de Gluiras - Projections de films : « Je tu elles », « Regards sur nos assiettes » et « L’abeille noire des Boutières » - Conférences de Pierre Bitoun « Le sacrifice des paysans » et de Pierre-Yves Maret « En finir avec les pesticides, relocaliser les productions, créer de l’emploi » + échanges avec le public - Allocution de Madame Eugénie Rosée, Ministre de la Gastronomie et Bon Goût Bio - Repas végé, bio, local et bon - Concert de Mistra Montana (Folklore de la méditerranée)...

Que mange-t-on ? Comment est-ce produit ? Dans quelle conditions ? Avec quelles conséquences environnementales et sociales ? Et sur la santé ? 5 fruits et légumes aux pesticides par jour, la viande bourrée d’OGM, d’antibiotiques et de tristesse, le poisson empoisonné au plastique, les sols pollués, la planète en agonie... Est-ce vraiment ce que nous voulons ? Et est-ce que le bio apporte une réponse positive à tout cela ? Si oui, quel bio ? À quel prix et sous quelles conditions ?
Pendant ce temps, les paysans sont en grande difficulté : subventions menacées, normes faites pour les gros et vécus durement par les petits, agrandissements rimant souvent avec appauvrissement des terres agricoles, par un nombre toujours plus restreint de paysans, pour une agriculture intensive sous perfusion et trop polluante.

Merci à : « Terre & Projets » et « BEED » (pour leurs présences à nos côtés), « L’abeille noire des Boutières » (pour la diffusion en avant-première de son documentaire et pour sa très belle expo chouettement illustrée), le « CIVAM Drôme-Ardèche » (pour son expo et son film sur les femmes en agriculture), « Les Légrémis » et « Bouquins et Boutures en Boutières » (pour la sympathique balade botanique avec 30 participants), la « ressourcerie Trimaran » (pour son atelier recyclage), les boulangers (dès vendredi devant le four à bois pour cuire des dizaines d’excellents pains), Françoise (pour son atelier d’écriture des cinq sens), Marlène et les enfants de l’école (pour leur expo colorée), Régis (pour ses œuvres exposées et son aide précieuse), Johanne et ses sœurs-cuisine (pour une sacrée performance culinaire appréciée de toutes et tous), les bibliothèques de Gluiras et Saint Sauveur de Montagut (pour leur aide à la conception du salon de lecture), Pierre Bitoun (pour une conférence « révolutionnaire » qui résonnera encore longtemps dans notre vallée), Pierre-Yves Maret et la Confédération Paysanne (pour leurs propos éclairants), la centaine de personnes présente à ces conférences (pour leurs réactions et leurs intérêts portés), Pépette de la « Compagnie du P’tit Grain » avec Camille (pour savoir si bien déclencher le rire et détendre l’atmosphère), « Mistra Montana » (pour avoir fait crier de bonheur les danseurs), Marc Tauleigne (pour son accueil formidable), les habitants de Gluiras et les associations locales (pour leur curiosité), Hélène Baptiste et Laetitia Serre (pour leurs soutiens), Nathalie Malet-Torres (pour son annonce : la prochaine fête de l’association sera à Saint Étienne de Serre en sept. 2020), Christian Prost, le réseau de la fête des possibles, l’Office de tourisme Privas Centre Ardèche et Agribio Ardèche (pour leurs relais d’information), le public venu nombreux jusqu’au bourg de Gluiras et malgré la tempête annoncée (mais qui n’a pas eu lieu)...

...et, bien sûr, les bénévoles d’un jour ou de toujours... Ces êtres magiques qui apparaissent quand c’est le bon moment... et qui donnent, donnent, donnent !... Merci.

« Le bilan » de cette journée - Lundi 30 septembre 2019, 14 personnes ont fait « le bilan » de cette journée et ont commencé à réfléchir à la prochaine édition... Merci Arielle, Laurence, Alja, Cédric, Julien, Nathalie, Yves, Alain, Johanne, Léa, Emma, Christian, Elisabeth et Bernard.

La curieuse journée citoyenne 2020